Vouloir respirer pour toi (quand ton enfant est hospitalisé)



Hier, nous avons appris que Sam était officiellement asthmatique!

Mardi matin, Sam se réveille à 7h15, c'est à dire bien trop tôt par rapport à d'habitude! Son biberon est quasiment plein encore et il commence à tousser. Je sens qu'il ne respire pas très bien alors je prends l'initiative de lui donner de la ventoline et lui prend sa température (il n'en a pas!) mais en l'amenant à la crèche je ne le sens pas, il n'est pas comme d'habitude!

Vous connaissez le terme que nous utilisons afin de décrire notre enfant qui n'est pas comme d'habitude?

Je commence finalement plus tard le travail et encore heureux puisque la crèche m'a appelé à 11h30

Sam est fiévreux (38,8) et ne se comporte pas comme d'habitude! (Encore ce terme)
À midi il a peu mangé forcément...

J'arrive à la crèche, mon fils à l'accueil avec les yeux plus que brillants et tellement soulagé de me voir en criant les bras ouverts "MAMANNNNN..."

Forcément les larmes me montent aux yeux aussi... Une douleur en plein coeur me percute quand je vois son si doux visage me regarder, ses yeux appeler à l'aide et ses bras me serrer fort...

J'ai prit un sac avec tout ce que je pouvais mettre dedans: doliprane, suppo, produit pour le nez et la ventoline au cas où... Ces moments là où je me sens complètement dépassée mais en même temps savoir d'instinct ce qu'il lui faut!

Son petit coeur bat tellement vite et je vois bien que son thorax ne se distend pas normalement. Je lui redonne de la ventoline et je sens que ça va un peu mieux...

Pas de sieste pour Monsieur Sam! Il a été insupportable et fatiguant comme jamais et j'ai presque envie de vous dire il n'était vraiment pas "comme d'habitude". Monsieur l'hyperactif qui est entré dans le corps de mon fils juste pour la journée veut t'il bien sortir? Le plus vite possible parce que là je suis dépassée et épuisée!

17h30 médecin bon avec 1h de retard mais je ne dirais rien car il a été prit en urgence! MON médecin qui part à la retraite à la fin de mois! Sniff...

Sam a déjà eu 2 fois le même traitement, les mêmes réactions mais là je trouve que c'est assez rapproché de la dernière crise!
Le médecin me dit que j'ai bien réagi en lui donnant de la ventoline et je me sens fière à ce moment là précis. Vous l'aurez deviné hein?

Le moment où je m'effondre de l'intérieur, c'est quand elle me dit "il faut l'emmener à l'hôpital là Madame"!!!!!!

Je suis choquée mais j'en étais sûre... Mais qui ne fuit pas les urgences? Qui ne pensait pas trouver une autre solution? Qui n'a jamais pensé que ce n'était pas si grave que ça?

Mon conjoint nous rejoint chez le médecin et on file aux urgences pédiatriques, il est 18h45.

On passe rapidement aux enregistrements mais je tombe sur le tableau pas forcément en avant et où il est écrit qu'il a 2h d'attente...

Sam est incontrôlable et je commence à abandonner! Le gronder alors qu'il n'est pas bien c'est compliqué!

On s'excuse auprès des parents qui attendent avec nous et nous leur disons qu'il n'est vraiment pas comme ça d'habitude!

Quand Sam entend son prénom, il court vers la dame et lui tend la main, c'est adorable à voir. Il se laisse faire mais je dois le gérer lui et les questions que l'on me pose! C'est le cerveau un peu à la ramasse, je n'arrive plus à réfléchir!

On sort mais on ne sait toujours pas ce qu'il a. On attend encore un peu mais pas longtemps... 

On rentre dans cette salle un peu à l'écart! La salle des aérosols. Une petite fille y est déjà! Avec son masque impressionnant pour leur petit corps et il fait du bruit!

Sam est fatigué et commence à s'inquiéter... Nous les parents on essaie de le rassurer mais au moment où on lui met le masque il pleure beaucoup et nous n'arrivons plus à le rassurer! Chanter, danser, lire, même le dessin animé qui passe à la télé n'a aucun effet pendant plus de 1h15 de aérosol.

Un homme adorable nous a passé son portable pour qu'il regarde ce qu'il lui aimait mais bof bof comme effet. Un seul truc a marché (enfin à peu près), le monsieur imitait le chant des oiseaux... Une musique tellement douce et agréable au sein de cet hôpital toujours un peu triste... Du coup tout le monde s'est mit à chercher le petit oiseau. Mais d'où venait t'il? Sam avait les yeux rêveurs, même s'ils étaient embués de larmes et rouges comme jamais...

Merci à ce Monsieur d'avoir tout fait pour mon petit ange, merci à lui d'avoir été là, il nous a fait du bien et le temps est passé plus vite.

Sam ne peut pas manger après l'aérosol au cas où il vomisse alors il s'énerve un peu. Monsieur veut un jus de pomme!

Sam va mieux, il s'est endormi dans mes bras, mort de fatigue mais enfin je le vois relâché, serein et tellement beau...

Mon conjoint nous regarde avec le sourire aux lèvres et me dit "vous êtes beaux" et "tu vois c'est pas moi qu'il veut c'est sa maman"... Je fonds...

Mon fils peut rentrer à la maison avec une jolie ordonnance mais j'espère ne jamais devoir revenir lui faire une dose d'aérosol à l'hôpital.

Mon fils est asthmatique, le 1er de la famille...

Commentaires

  1. Je connais certains passages, et quoi que peut avoir un enfant, c'est toujours difficile l'hôpital, l'attente, et le verdict pas toujours aussi bon qu'on le voudrait... Pleins de bisous à Sam en espérant qu'il ne gardent pas cet asthme plus grand ! :* :* :*

    "Forcément les larmes me montent aux yeux aussi... Une douleur en plein coeur me percute quand je vois son si doux visage me regarder, ses yeux appeler à l'aide et ses bras me serrer fort..." c'est tellement ça... Merci Amandine de t'exprimer aussi bien dans tes récits ! Je pense que beaucoup le vive et ne trouve pas toujours les bons mots pour faire leur récit. Dans tes textes, on plonge dedans comme dans la réalité. J'adore.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci à ceux qui auront glissé leur petits mots par ici, ça fait toujours plaisir...

Ce que vous avez préféré lire