Faire face aux changements




Un caprice c'est totalement flippant ! Il commence par dire NON puis s’excite, devient tout rouge, s'écroule par terre en tapant des pieds et d'ailleurs j'ai toujours rêvé de faire comme dans la PUB où la maman fait la même crise que sa fille, se relève et s'en va... Celle totalement assumée qui ne nous fait même pas peur mais LA c’était la première fois ! Cette première fois dont je me souviendrai toujours car pour moi elle fut difficile et incontrôlable ! Mon fils qui me fait ça devant tout le monde alors qu'il avait été adorable depuis le matin et comme presque tous les jours ! J'avais juste envie de partir en courant, de fuir cette réalité qui était en train de me faire face et celle à laquelle je ne m'étais pas préparée !

J'ai eu les larmes aux yeux une fois que j'avais tout essayé (lui parler calmement, lui demander ce qu'il se passait, pourquoi il était fâché et me piquait cette colère etc...) et voyant mon fils ne plus se calmer du tout, je me suis même excusée auprès de ma mère car je n'avais pas su gérer cette crise ! J'étais restée presque neutre, je restais là à rien faire et à le regarder !

Qu’est-ce qu’un caprice ? « C’est la manifestation, chez l’enfant, d’un désir impérieux, soudain, qui ne rencontre pas l’approbation du parent »

Lui avoir juste dit "non", un non qui soit ferme ou moins ferme mais juste un "non", mon refus souvent catégorique lorsque je ne veux pas ou que je pense que ce n'est ni l'heure, ni l'endroit ou que ce n'est tout simplement pas utile mais juste ce fameux "non".
Le "non" de la fin du monde pour mon fils, le "non" de trop et celui qu'il ne voulait pas entendre... Tester mes limites il l'a souvent fait à n'importe quel âge et c'est normal mais là il parle et s'exprime de mieux en mieux, les changements à la crèche et bébé qui arrive...

Il grandit, je dois m'y faire, apprendre à ses côtés et ne surtout pas lâcher mais y a-t-il un moment où on lâche ?! Non jamais parce qu'à n'importe quel âge un nouvel épisode nous attend et les caprices qui vont avec. A 13 ans par exemple il voudra son tout premier portable et forcément le tout dernier, celui que son meilleur copain aura eu mais lequel il faudra attendre Noel ou l'anniversaire pour pouvoir lui offrir et sûrement un d'occasion et pas un neuf ! 
Des problèmes avec les copains et peut être sa première cigarette !! Quelle horreur !
Quel caprice aurons-nous, quelle réaction aurons-nous?

Mais aujourd'hui s'il n'y a pas son yaourt jaune dans le frigo, il faut presque ruser pour lui donner le rose, le rouge ou un autre.
Si on emmène pas un jouet à la crèche, il se roule par terre mais la plupart du temps se calme tout seul et on part main dans la main.
Si le Doudou est trop propre ou sent la lessive, il le jette par terre alors on met du parfum.
Si on met ces baskets là et pas les autres, il ne voudra plus partir et ira courir dans sa chambre, les fesses posées par terre à bouder...

Tout ne peut pas être réalisé, fait ou dit comme petit Sam le souhaiterait. Nous avons toujours posé des limites ou même puni mais que faire dans le cas où les limites déjà posées sont dépassées ou même surpassées ?!

Alors oui c'est sure un enfant trop obéissant voudrait certainement dire qu'il aura abandonné s'affirmer mais au moins mon enfant s'affirme, montre ses désirs, ses pensées et ses émotions alors force et courage à nous les parents, n’abandonnons pas, ne lâchons rien à leur caprices et posons toujours des limites d'une voix posée mais ferme...

J'aurai aimé faire face plus tôt, plus rapidement et plus directement, agir tout de suite et ne pas baisser les bras mais je ne suis qu'une maman qui apprend et qui voudrait parfois comprendre et ne pas me dire que je suis une mauvaise mère de lui avoir dit ce "non" mais j'ai compris aussi que je devais l'aider en l'accompagnant, en lui expliquant (ce que l'on fait déjà) et en l'aidant à apaiser ses chagrins mais c'est pas facile et j'aurai aimé que l'on me dise "écoute Amandine, tu verras lors des premiers caprices ce sera dure et difficile ! Pourquoi cette épreuve est difficile ? Tu comprendras quand cela t'arrivera !"

Je sais que je communique avec lui depuis qu'il est tout petit, Je le félicite quand j’observe une réaction généreuse ou une bonne action comme le partage ou les échanges. Je le remercie quand il accomplit des tâches qui ne l’amusent pas avec bonne humeur (comme ranger ses jouets;). Je lui parle jusqu’à ce qu’on soit d’accord (je lui pose souvent des questions) et je ne le force jamais (ou presque;)

Commentaires

  1. J'adore, j'ai ri car me rouler par terre je l'ai testé "à la maison" lol et la réaction a été d'arrêté de pleurer net et de rire !!! Je ne serais pas prête à le faire à l'extérieur mais je n'hésite pas à le dire à haute voix à l'extérieur comme cela ça les freines un peu. Ils doivent se dire elle est cape ou pas cape lol !!! Je te conseille les livres d'Isabelle Filliozat qui sont d'une utilité incroyable !!! Ils m'aident vachement dans la vie de tous les jours.
    Courage à toutes les mamans qui passent par là !!! Avec 3 à la maison j'ai ma dose je crois mdr bisous la petite famille 😗

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que je me le procure ce livre...Merci >Cathy.
      Je sais qu'il y avait forcement quelque chose qui se cachait derrière cette crise événementielle mdr mais le comprendre quand cela arrive peut être assez difficile.
      Enceinte et même en vacance j'étais épuisée et seule.
      Merci Cathy

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci à ceux qui auront glissé leur petits mots par ici, ça fait toujours plaisir...

Ce que vous avez préféré lire