Maman, je suis bientôt là...


Maman, voilà que je me suis installé dans le creux de ton ventre ce 4 Avril 2016 mais tu ne le savais pas encore.

Je sais que papa et toi essayez depuis peu de m'avoir afin de pouvoir agrandir la famille  et faire le bonheur de mon grand frère même si lui n'a jamais rien demandé...


Vous l'avez fait pour vous, pour lui et vous l'avez fait avec amour...

Illustration
J'ai commencé à grandir et puis tu as fait ce fameux test à peine deux semaines après mon arrivée. Une arrivée qui t'a surprise tant elle a été rapide.
Je t'ai senti passer par énormément d'émotions différentes et je ne savais pas que cela était possible.
Je sentais déjà de l'amour même si j'ai senti certains doutes monter en toi et parfois me serrer mon estomac à peine développé à moi aussi.

Maman, j'ai commencé à grandir si vite que ton ventre à 1 mois et demi de grossesse se voyait et que tu as eut du mal à le cacher...

Tu as commencé à le dire discrètement parce-que bien évidemment avec papa vous avez voulut attendre les 3 mois de grossesse pour l'annoncer.


********

Avant notre première rencontre visuelle et non réelle pas encore c'est beaucoup trop tôt, tu as commencé à avoir des nausées et je suis si désolé maman que tu es éprouvée toutes ses sensations désagréables.
Si je me souviens bien lors du petit déjeuner tu prenais du thé avec du pain et du fromage mais je crois que je n'étais pas très fan alors maintenant tu bois du chocolat au lait que j'adore avec du pain du beurre et du miel puis de temps en temps tu as tente le jus d'orange pressé c'est tellement meilleur. Miam trop bon maman merci de me faire découvrir tous ces si bon goûts.

J'aime à peu près tout ce que tu manges et j'adore les crêpes et les fruits surtout quand tu fais de temps en temps des smoothies maison c'est trop bon, tellement que je me mets à faire la danse des claquettes.



*******


Vient notre premières rencontre, la première échographie en ce mercredi 15 Juin 2016... Cette matinée que tu as détesté parce-que tu as du boire beaucoup d'eau et que tu n'as pu aller au toilette qu'après l'échographie mais j'ai senti un sentiment de bonheur à l'idée de me rencontrer et aussi parce que papa et mon petit frère étaient là eux aussi. Mais moi j'ai adoré parce-que j'avais la sensation d'être dans une piscine et j'ai adoré quand papa prenait trop fort les dos-d'ânes. Tu ne rigolais pas mais moi oui...

Dis maman, tu me vois? Moi je te vois et je suis si content. Tu ne sais pas encore si je suis une fille ou un garçon et je sens ton angoisse mais tu ne dis rien. Je sens ton si beau regard sur moi et pour te le montrer je bouge et j'agite les bras. En même temps ça chatouille le ventre et c'est froid je trouve ça tellement rigolo.


Maman, j'ai tellement hâte de te rencontrer, de pouvoir te faire des câlins et pouvoir t'embrasser tendrement. Pouvoir respirer dans ton cou ta si bonne odeur.


En attendant, je continus de grandir et je sens que la place commence à se faire difficile. Je suis désolée que tu commences à avoir du mal à t'habiller et que certains de tes pantalons ne te vont plus mais tu restes si belle maman...



*******

La deuxième échographie arrive en ce jour du mercredi 7 septembre 2016, ce jour ou je sens tout le monde excité autour de moi, je sens aussi que tu as la fameuse boule au ventre parce-que c'est aujourd'hui que vous allez apprendre le sexe, ce jour ou vous allez apprendre qui je suis. 

Si je serais la soeur ou le frère.

Le médecin contrôle tout, j'entends mon grand frère parler tout bas et dire 'c'est la tête du bébé?' ou 'Ohhhh' quand mon coeur résonne presque dans la pièce.
Ca y est le verdict tombe, je suis un garçon...

Je sens que tu es un peu déçu maman, je sais que vous auriez préféré une fille mais je sens des sentiments d'amour et je suis si heureux.

Ton coeur depuis ce jour-là est entouré d'une chaleur immense, intense et communicative...maman tu es si belle.


*******

Maman, j'aime quand tu poses ta main sur ton ventre, le moment ou tu sens que je suis à cet endroit précis et le moment ou je viens me poser vers elle.
Maman j'ai tellement hâte de sentir tes mains sur mon corps, tes mains sur mon visage ou tes mains me caressant mes cheveux... J'ai besoin d'entendre ta voix douce et aimante. J'ai besoin que tu me parles et me montre la VIE.


Maman, je te promets de rester ton bébé. Avec Sam mon grand frère ont t'aimerai toujours. Nous sommes fiers de t'avoir comme maman.

Maman, le jour de notre troisième rencontre approche, elle se passera le 4 novembre et se sera la dernière avant le jour J.
Je ne vais bientôt plus avoir beaucoup de place et je m'excuse d'avance pour les coups que je te donne et qui je sais te font parfois mal.
J'aime nos petits moments de siestes même si ils te paraissent court. Promis je serai sage.

Maman, merci de m'avoir fait partager tout ces moments ensemble même si je ne pourrai pas me souvenir de tout. J'espère que tu continueras à partager tes délicieux repas, tes moments calmes et de lecture mais aussi et surtout quand tu écoutais de la musique et que tu dansais sous la douche mon moment préfère ou le soir avant de t'endormir.


Illustration
Maman, je serai bientôt là mais en attendent j'ai hâte d'être au 4 novembre et je sais que toi aussi...


Maman, merci pour ton amour même si celui-ci est arrivé tard au moins il est là et il est pour moi, pour nous, pour ta famille.

Commentaires

  1. C'est magnifique ma douce, comme toujours.. Inch'Allah j'ai hâte que tu nous montres sa petite bouille :). Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci à ceux qui auront glissé leur petits mots par ici, ça fait toujours plaisir...

Ce que vous avez préféré lire