Faire face à l'arrivée d'un deuxième enfant

Nous n'imaginons pas ce qu'il peut nous attendre quand nous attendons notre deuxièmes enfants.

On nous dit des choses qui paraissent évidente et parfois insensées.


On vous demande a quand le troisième surtout quand vous annoncez que c'est un deuxième garçon et que vous êtes encore enceinte et même pas sur le point d'accoucher.


On vous dit prépare toi à ce que ton fils soit jaloux de son petit frère et que son comportement va certainement changer quand le bébé sera là.


On te dit de te tenir prête lors de cette arrivée, que les changements seront là et qu'il va falloir presque que je me batte pour être forte et surmonter les joies de la parentalité? Mais ne suis-je pas déjà mère? L'auriez-vous oublié? Sommes nous si différente après?


Es-tu prête à partager ton temps entre tes deux enfants et ton conjoint?


Surtout prépares le bien ton fils, à l'arrivée du bébé hein...


Illustration @loveandcoquelicot instagram)


******

Mais merde, laissez-moi vivre ma grossesse et me poser les bonnes questions et faire comme je le sens. Je connais mon fils et je sais qu'il a vite compris.

Alors oui, peut-être que se sera difficile, peut être qu'il en fera des cauchemars parce qu'on ne lui en dit pas assez sur cette grossesse et sur ce qu'il peut l'attendre ou au contraire peut être trop mais cela c'est à nous d'en décider.


Je sais que certains enfants réagissent d'une manière agressive et d'autres d'une manière assez douce et maladroite.

Je sais que certains enfants finissent par mal dormir la nuit, font des cauchemards et repousse le moment du dodo.
Je sais que certains fuit complément ce moment et que d'autres ont comprit tout de suite et semble l'accepter à leur façon.
Je sais que certains font leur crise d'ado et que d'autres sont un peu perdus et qu'ils ont peur de perdre papa et maman quand le bébé sera là. peur de l'abandon...


Effectivement, j'ai conscience que se sera difficile mais svp, 
laissez-moi profiter de ce moment et 
laissez-moi découvrir ce que c'est d'avoir une grande famille. 
Laissez-moi regarder mes deux garçons grandir ensemble, 
se battre ensemble mais aussi se faire des câlins et des bisous et 
surtout briller ensemble, se soutenir l'un et l'autre et 
même parfois se détester...


******

Je pense qu'il doit être difficile et compliqué pour eux de comprendre que eux aussi ont été à la place du bébé que maman attend mais il n'est pas difficile de leur expliquer que le corps de maman va changer et ce qui se trouve à l'intérieur. On essaie d'imager, de dessiner et de rendre ça attractif.


Sam, a assez vite compris mais est-ce qu'il en a vite prit conscience? je ne serais pas le dire . J'ai juste la sensation que se doit être légèrement irréelle ou étrange à leur yeux. 

Oui le corps de maman change mais peut être qu'il grossit c'est tout!Surtout au début de la grossesse.
Je pense que les enfants sont loin d'être bête et qu'ils comprennent très vite car nos reactions, nos actions et les préparations qu'on y met, ils comprennent bien qu'il se passe quelque chose et que dans la maison ça bouge.

Sam a tout accepté pour le moment et oui je commence à avoir peur du après et je vois bien que Sam commence à avoir d'autres réactions qui ne lui correspondent pas d'habitude. Il n'a jamais été comme ça auparavant et il nous test de plus en plus...Surtout depuis que son papa est à la maison en vacances...


On veut préserver nos enfants mais là j'ai voulut qu'il sache tout ou presque, j'ai voulut qu'il participe à sa façon et qu'il nous accompagne à certains rdv surtout les deux premières échographies afin qu'il puisse voir, imager et imaginer le bébé qui était en train de grandir. Observer une bouche, voir une main qui bouge...

Sam avait fait la tête quand il avait appris que c'était un garçon et pas une fille mais au final il s'y est fait (et moi aussi) et je crois même qu'il trouve ça mieux finalement;)
Il a tout de suite voulut offrir un cadeau, une tétine jaune (surtout jaune) pour son petit frère.
9 mois c'est long pour nous mais encore plus pour eux.
Maintenant, que la venue de son petit frère approche à grand pas il change, ses peurs aussi mais garde le coeur sur la main en voulant choisir des cadeaux de noel pour son petit frère, en caressant mon ventre et en faisant des guillis au bébé voir même des "prouts".

La peur du moment c'est de nous perdre tous les deux: son papa et sa maman. Les séparations à la crèche sont dure le matin alors nous avons décidé de l'emmener seul le matin avec soit papa ou maman et le soir on va le chercher à deux... ça semble marcher sauf qu'une fois à la maison il veut tout faire avec nous et ne me demande que moi! C'est difficile pour moi surtout à cette période de la grossesse et en plus je me refuse presque de lui crier dessus quand il le faut ou encore de le mettre au coin. Je refuse également qu'il sente que moi j'ai mes propres inquiétudes sur la fin de ma grossesse ou même sur l'arrivée du bébé. Je ne lui cache pas forcement la fatigue que j'ai et parfois pas même mes larmes. Je lui explique c'est tout, du mieux que je peux.


Mon fils me demande souvent si je vais bien et dès que je me blesse même légèrement il me regarde et pleure parfois "c'est ma maman à moi".

On dit souvent que leur douleur c'est la notre mais je crois qu'à l'inverse ça marche aussi...


Pour changer la couche c'est maman,
Pour le biberon du matin, c'est maman,
Pour l'habiller c'est maman,
Pour monter le train c'est maman,
Pour mettre le bavoir bah c'est maman aussi....
Et le bain c'est avec maman.
Pourtant je cherche à m'effacer un peu chaque jours afin qu'il profite de son papa et 
lui de son fils avant qu'il soit deux.


*******

Nous avons tout juste commencé à monter le berceau qui sera dans notre chambre pour les premiers mois (alors que je suis contre), j'ai seulement commencé la valise de maternité et je souhaite que mon fils m'aide à la faire.

Un cadeau est prêt pour bébé et nous allons en acheter un pour Sam de la part de son petit frère.
Je commence à lui dire que je risque de m'absenter quelques jours à l'hôpital et qu'il sera certainement avec papi et mamie le temps que petit frère arrive et je ne vous cache pas que c'est difficile et que j'ai l'impression d'être maladroite...

Alors oui tout cela risque d'être fatiguant difficile mais absolument pas insurmontable. N'en faite pas un drame (quoique peut-être que nous en reparlerons après).


Agrandir le famille c'était mon rêve. Oui je désirai une fille et oui j'aurai aimé que tout se passe à merveille et qu'il n'y est aucunes difficultés. Oui je me pose encore et toujours des questions et vous ne m'avez aucunement aidé afin que je le surmonte correctement et sereinement. Oui j'ai peur de devoir partager l'amour que j'ai pour mon fils avec le deuxième. oui j'ai peur de passer plus de temps avec l'un qu'avec l'autre. Oui j'ai peur de la maman que je serai, l'autre la deuxième!


Tout ce que je veux, c'est pouvoir donner la vie tranquillement, pouvoir regarder mes deux enfants ensemble et certainement parfois merder mais je veux que vous me laissiez observer tout cela est me faire ma propre idée sur l'arrivée d'un autre enfant dans la famille...

Commentaires

  1. Je suis sûre et certaine que tu seras une "deuxieme" Maman tout autant formidable que la "premiere". Ne laisse pas les gens te faire douter de toi. Et prend les choses comme elles viennent. Tu sauras t'en sortir car tu as le mentaL et les épaules pour. N'ai pas peur tu verras tout se passera naturellement très bien et Sam sera heureux de rencontrer son petit frère. ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCi Emeline MERCi pour tes encouragements ils me vont droit au coeur. Jespere et je le souhaite Aussi. Tu seras tout cela bientôt bisous

      Supprimer
  2. Ne tkt pas ma douce, cela va très bien se passer. Je me doute que les dire des gens lassent.. Les loulous ont pleuré le soir quand ils sont rentré à la maison mais sans moi le lendemain de l'accouchement. Cela m'a fait drôle quand mon mari me l'a dit car ils n'ont jamais fait ça. Mais une fois rentré à la maison, tout s'est très bien passé. Et tu verras, ça ira. Il sera peut-être excité à la maternité (l'attention des gens portée au bébé) mais sinon tout se passera bien. Je te le souhaite grandement en tout cas ma binôme d'amour :*

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci à ceux qui auront glissé leur petits mots par ici, ça fait toujours plaisir...

Ce que vous avez préféré lire