Le temps où je t'imaginais...


Il est où le temps où j’imaginais l’amour, ou je réfléchissais à un je t’aime ou encore quand je cherchais à comprendre pourquoi il fallait que je m’aime moi avant tout?!
Ce temps ou fallait suivre ce que te disent les autres et taire son opinion?

******

C’est quoi l’amour en fait? Ça fait quoi de s’aimer?
Je crois que je sais ce que ça fait d’aimer quelqu’un mais s’aimer soi même, ça fait quoi exactement? Quelle sensation devrais-je ressentir? 
C’est égoïste non? 
Est-ce que cet amour peut se partager? Est-ce une façon d’avoir confiance en soi?

Aurais-je assez d’amour pour les autres si je m’aimais moi? S’aimer soi c’est étrange, je trouve que ça laisse un goût amer et comme quelque chose d’inachevé! Rien qu’à cette idée je me sens couper en deux comme ci c'était trop, mon corps ne supporte pas cette idée là...

Je suis un ange et un démon à la fois! Je ne gère plus rien et je me sens mal! J’ai envi de vomir! J’ai tellement besoin de donner aux autres que le MOI me paraît être abstrait comme une place en trop alors m’aimer moi c’est trop!

J'ai vu des personnes s'aimer un peu trop et ça m'a fait peur! Je me suis demandée comment elles pouvaient aimer les autres car elles semblaient déjà être de trop alors qu'elles étaient seule! C'est toi, c'est vous les égoïstes...

Et, j'ai bien compris que je n'étais pas compatible avec ces gens là...
Pardon, mais ça se voit, alors si je dois ressembler à ça, non merci... 
L'intégrité tu connais? Je ne crois pas...

******

Je vis, je ris, je donne et j’échange avec sincérité et c'est ma façon à moi de me protéger et de ne pas me sentir transparente et c'est très souvent le ressenti que j'avais. J’aime et je partage. Je profites et je m’ouvre alors pourquoi me demander ce que je ne peux pas m’offrir ou me donner à moi?! Je suis certaine de ne pas avoir besoin de ça dans ma vie et de réussir à être comblé tout autrement.

Oui, je ressens parfois ce vide étrange et incontrôlable parfois imperceptible et increvable mais je ne pense pas que ce vide sera combler par mon propre amour... si?

Si j’ai manqué d’amour? 

Oui, je le pense car mon cœur n’a jamais été assez rempli et même encore aujourd'hui, je ressens cette petite place restante... Je me suis souvent sentie seule, je me suis régulièrement exclue volontairement, ce que je ne fais plus aujourd’hui et depuis bien longtemps mais ce n’est toujours pas en comblant ou plutôt en trouvant, cherchant, fouinant mon propre amour que ça s'arrangera mais par l'amour que je donne et que j'offre parfois aux autres. Je ne cherche rien en retour même si il est toujours plus agréable d'avoir une main tendue, d'obtenir un doux baiser ou un regard qui en dit plus long que des mots même si ils sont simples.

Je me suis sentie remplie et sereine avec l’arrivée de mes enfants. C’est là, à cet endroit que j’ai trouvé ce qui me manquait depuis longtemps! Les moments où ils me rendent leurs amours, je me sens pleine et quand mon homme sort de sa routine, qu'il retrouve ma joue d'une douce caresse ou un pied froid en pleine nuit et qu'il me le prouve à son tour, j'ai tout gagné...
Une tête posée au creux du coeur, un front collé au mien, une bouche qui colle sur la mienne, des bras tendus vers les miens et des pointes de petits pieds et le corps raide qui me montre qu'on a besoin de moi, de mon amour juste pour leurs faire du bien, là...

******

Mais être aimé ça fait quoi?

Ça rempli et ça comble des endroits restés enfouis mais ça fait taire notre ego aussi, celui qui restait caché et enfermé en silence.
Être aimé ça comble la solitude et ça fait taire les autres!
Être aimé c’est fort et puissant.
Être aimé ça fait oublié nos blessures et ça soigne notre histoire.

Pour moi être aimé ça me permet avant tout d’oublier mon histoire, ça comble mon manque et ma solitude mais ça m’aide à oublier pourquoi je ne m’aime pas moi même et pourquoi je recherche dans les autres ce que je peux trouver chez moi au creux de mon cœur et de mes souvenirs joyeux...

Je veux laisser à l’autre la possibilité et le courage de m’aimer car moi je ne l’ai pas!

Photo by Camille Dcgs

Commentaires

  1. Poignant! Un très beau texte Amandine.
    S'aimer trop, ça coupe du monde. On devient égoïste.
    Mais s'aimer à sa juste valeur, pour ce qu'on est, ce qu'on donne, je trouve cela beau même si c'est loin d'être inné. Pour ma part c'est ce qui m'aide à aimer les autres, les aimer mieux en tous cas.
    Chacun son histoire, son parcours, ses souvenirs.
    Je trouve que tu es une très belle personne, vraie, sincère et qui irradie l'amour justement. Et c'est ce que j'ai ressenti la première fois en te voyant. Alors tu dois en recevoir beaucoup de ceux pour qui tu comptes plus que tout.
    Grosses bises et merci pour ce partage très intime.

    RépondreSupprimer
  2. Comme toujours c'est un article que j'aime.. Tu te livre, tu te dévoile. Ce n'est pas facile de s'aimer mais il le faut un petit peu, c'est important. Parfois je ne m'aimes pas et je ne me montre pas aux autres. Parfois je m'en fiche alors je préfère les faire rire :). Tu es très belle personne, douce, sensible et pleine de sincérité. Love <3

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci à ceux qui auront glissé leur petits mots par ici, ça fait toujours plaisir...

Ce que vous avez préféré lire